Bien débuter en couture

Voici un petit tutoriel pour présenter quelques points importants pour débuter en couture.

Matériel indispensable

dav

  • Une machine à coudre (bien que vous pouvez tout coudre à la main si vous en avez le courage et le temps… ). Pour la marque et le modèle, faites avec votre budget. Mon conseil : choisir une machine qui propose de nombreux modèles de points avec au minimum point droit, point zigzag, boutonnière.
  • Des aiguilles pour machine.  Adapter la taille et le choix des aiguilles selon le tissu. Taille 80 pour des tissus classiques. Un tissu fin demandera une aiguille plus fine tandis qu’un tissu épais ou bien des nombreuses couches de tissus demanderont des aiguilles plus large et solides. Il existe aussi des aiguilles spécifiques pour les tissus élastiques (stretch) ou le cuir. Pensez à changer régulièrement d’aiguille, ce n’est pas parce qu’elle n’est pas (encore) cassée qu’elle n’est pas usée.
  • Des aiguilles à main. Même avec une machine, il est parfois indispensable ou plus pratique de faire quelques points à la main. Même chose que pour les aiguilles machines : faire attention à la taille.
  • Un gros lot d’épingles. Les épingles à bout coloré permettent un meilleure prise en main et de moins se perdre mais il faut les retirer avant de coudre. Les épingles fine entièrement métallique permette de coudre par dessus, si elles sont positionnées perpendiculaire à la couture.
  • Un mètre-ruban.
  • Une craie de couture (ou un feutre de couture effaçable).
  • Une paire de gros ciseaux de couture et une paire de petits ciseaux fins de couture. Attention, les ciseaux de couture sont réservés à la découpe de tissus et de fils. Ne coupez pas de papier ou autre avec au risque de les abimer.
  • Un découds-vite. Parce que tu vas devoir recommencer une couture. Encore et encore. Même quand tu auras 20-30-50 ans d’expériences.
  • Des grosses bobines de fils noir et blanc. C’est les moins cher et cela suffit comme couleur pour toutes les coutures intérieures quelque soit le coloris du tissu.
  • Des épingles à nourrices. Pour essayer des vêtements sans système de fermeture fini, pour enfiler facilement un cordon, ou bien pour réparer sa tenue en catastrophe parce qu’une couture a lâchée le jour J.

Matériel utile

dav

  • Une surjeteuse. Bien qu’un peu difficile à appréhender au début, lorsque vous aurez commencé à vous en servir vous ne pourrez plus vous en passer! Cela permet de faire des belles finitions sur les coutures intérieures pour ne pas que le tissu s’effiloche tout en cousant.
  • Un mannequin. Car un vêtement réussi est un vêtement ajusté à sa morphologie. Et à moins d’être contorsionniste, il est très difficile de faire ce travail sur soi-même. Il est possible de fabriquer un mannequin à moindre coût soi-même.
  • Un cutter circulaire et une planche à cutter circulaire. Cet ensemble d’outil permet une découpe rapide et précise du tissu.
  • Un cutter droit. Pour ouvrir des boutonnières par exemple.
  • Une roulette et un papier calque adapté. Pour reporter facilement un patron sur un tissu, sans avoir besoin de découper le-dit patron par exemple.
  • Un porte-épingle à poignet. Très pratique pour ne pas perdre ses épingles tout en passant du mannequin à la table puis au miroir…
  • Un dé à coudre.
  • Un bon lot de canettes à machine à coudre supplémentaires. Parce que vous aurez toujours plus de couleur de fils que de canettes vides.
  • Des boîtes de rangement. Et encore d’autres.
  • Une grande table pour étaler son tissu.

Choix du tissu

Lorsqu’on débute en couture, mon conseil est surtout de faire attention à l’élasticité du tissu. Préférez choisir un tissu sans élasthanne car il est très difficile de réussir à reporter un patron sur un tissu qui se déforme. La première fois que vous travaillerez ce genre de tissu, vous n’obtiendrez surement pas la forme désirée.

Si vous voulez donner un coté plus « authentique » à votre travail, préférez choisir une matière naturelle comme le coton, le lin ou la laine. L’idéal pour commencer une tenue « histo » ou med-fan à moindre coût est le coton recyclé ou bien le mélange coton/lin. Il est aussi possible de trouver du 100% lin à bas coûts sur certains sites de vente. Le 100% synthétique (et surtout le satin synthétique) est à proscrire si vous ne voulez pas que votre costume ressemble à un déguisement.

Pour débuter, il est souvent nécessaire de faire des essais du patron sur un tissu peu cher (c’est ce qu’on appelle un bâti), je conseille alors la toile de draps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s