Costume homme 1630

N’ayant pas encore réalisé de tenues 17ème et pour participer à un GN se plaçant en 1626, j’ai décidé de créer un costume des environs de 1630 pour mon compagnon et pour moi-même. Je vous présente aujourd’hui celui de mon compagnon.

Inspirations

J’ai recherché différentes inspirations sur cette période, qui marque la fin du règne de Henry IV et le début de celui de Louis XIII. Les tenues portées par ces messieurs sont typiquement le style appelé aujourd’hui « mousquetaire ». Malgré certains clichés, ce style est porté par une large partie de la population et non par seulement ces militaires très spécifiques. Voici quelques unes des inspirations visuelles, que vous pouvez retrouver sur mon Pinterest.

J’ai aussi été inspirée par les réalisations d’Hémiole d’un costume de bourgeois 1630 – 1640 :

Enfin, un achat coup de cœur de cet été : l’Histoire du costume en occident, de François Boucher, aux éditions Flammarion, présente de nombreux costumes et tableaux de cette époque.

La chemise

La chemise est en lin blanc fin, réalisée selon un patron pas tout à fait historique mais avec l’essentiel : l’amplitude au niveau de la poitrine et surtout des manches. Elle se ferme par un laçage au col et aux poignets.

Le pourpoint et les haut-de-chausses

Le pourpoint et les haut-de-chausses sont réalisées en laine fine bleue. J’ai adapté un patron que mon association possédait déjà, de Reconstructing History : « 16th Common Man’s Doublet and Breeches #207 ». Il fallait notamment réaliser quelques modifications par rapport au niveau social désiré : petite noblesse. Cela se voit principalement sur la forme des basques.

Les haut-de-chausses sont fermés par une braguette à bouton et sont maintenus à hauteur de taille par des lacets noués sur le pourpoint. Ce dernier est fermé par des boutonnières plates sur la poitrine et par des boutonnières en brides sur les manches. Les boutons utilisés sont des boutons à recouvrir modernes. Il aurait fallut qu’ils soient en forme de sphère pour plus d’historicité. L’ensemble des boutonnières et des œillets ont été réalisés à la main, avec l’aide précieuse de mon compagnon. Les rubans sont en coton (il aurait mieux fallut de la soie, mais cela est compliqué à trouver aujourd’hui) et garnis de ferrets.

La casaque

Pour accompagner mon homme dans les températures plus fraiches de l’automne et de l’hiver, une casaque complète le costume. Elle est réalisée en velours de coton bleu foncé (le même tissu que ma robe 1630), et doublée de soie, à partir du patron Reconstructing History : « Men’s 1630s Cassock and Cape #107 ». Il est prévu qu’elle soit entièrement boutonnée, devant, dans le dos mais aussi aux manches. Ce type de manteau était typiquement utilisé pour les voyages, et peut se porter de nombreuses façons.

Les accessoires

Pour accompagner cette tenue, il faut quelques accessoires. Tout d’abord le col et les manchettes sont réalisés en organdi de coton. J’ai utilisé le patron de Reconctructing History : « Men’s and Women’s 17thc collars and cuffs #103 » avec comme inspiration supplémentaire le « Linen band and cuffs, edged with English bobbin lace » présenté dans le livre Seventeenth-century women’s dress patterns, de Susan North et Jenny Tiraman. J’ai eu de la chance d’obtenir une dentelle dans le style de l’époque par une amie. Ces deux accessoires sont entièrement montés à la main.

Il a fallut compléter aussi par des bas blancs, découpés dans des collants enfant en coton… en attendant d’en obtenir en laine ou en soie. Les chaussures en cuir proviennent d’un artisan déniché sur Etsy « MedievalWardrobe » ; le baudrier en cuir et les gants ont été trouvés au festival Cidre et Dragon mais-je-ne-sais-plus-le-nom-du-vendeur ; la rapière de GN est celle de la marque Calimacil : Treville et enfin le chapeau provient de la talentueuse Isa Barto.

Quelques photos

Voici quelques photos prises par la fabuleuse Laureen Keravec, en studio et en extérieur.

Je serais heureuse d’échanger avec vous pour répondre à vos remarques ou vos questions. N’hésitez pas à laisser un avis ou un commentaire. Prochainement, la présentation de ma robe 1630. Des bisous à tous !

2 commentaires

  1. Super classe Cécile!! C’est sympa d’avoir l’inspiration et l’histoire derrière le costume en plus 🙂
    ça te prend combien de temps pour faire un costume complet comme ça?

    J'aime

    • hum, celui-ci m’a pris environ 3-4 jours de vacances mais sans compter les boutonnières et oeillets à la main qui ont mis plus de temps, un peu chaque soir devant la télé ^^

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s